Forum de discussion sur la création de costumes médiévaux
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un touret, une aumonière/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeanne

avatar

Nombre de messages : 1838
Localisation : Provence (Var)
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Un touret, une aumonière/   Mar 14 Aoû 2007 - 18:11

Very Happy
Le touret et son voile de laine brodé.






L'aumonière

Tout à la main, ( sauf le voile) gallons non histo. Le surcot va être présenté dans la galerie.
C'est ma première coiffe et ma 2eme aumonière.
Voila Very Happy
:camp: J
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://costumesinbroceliande.blogspot.com/
Saurice

avatar

Nombre de messages : 132
Age : 35
Localisation : 13
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Mar 14 Aoû 2007 - 22:04

joli!
mais dommage que çà soit pas 100% histo (malko, sors de ce corps!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://compagnie-de-trencavel.com
Aethelhryth
~ Administratrice ~
avatar

Nombre de messages : 2228
Compagnie : Excalibur idf
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Mer 15 Aoû 2007 - 8:17

joli ! tu l'as fait comment le touret ?
question subsidiaire, à quelle époque correspond ce genre de coiffe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdaethel.canalblog.com/
Jeanne

avatar

Nombre de messages : 1838
Localisation : Provence (Var)
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Mer 15 Aoû 2007 - 9:43

queen le touret du XIII° au XV°
J ai les clichets de la fabrication queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://costumesinbroceliande.blogspot.com/
Aethelhryth
~ Administratrice ~
avatar

Nombre de messages : 2228
Compagnie : Excalibur idf
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Mer 15 Aoû 2007 - 10:18

ah ah ! cheers tu nous ferais un petit tutoriel ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdaethel.canalblog.com/
Jeanne

avatar

Nombre de messages : 1838
Localisation : Provence (Var)
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Mer 15 Aoû 2007 - 12:17

Very Happy Avec plaisir Dame Aethelhryth queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://costumesinbroceliande.blogspot.com/
Aethelhryth
~ Administratrice ~
avatar

Nombre de messages : 2228
Compagnie : Excalibur idf
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Mer 15 Aoû 2007 - 13:59

:bravo:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdaethel.canalblog.com/
Lotus

avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Mer 15 Aoû 2007 - 14:54

oui, oui un petit tuto :bravo:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko

avatar

Nombre de messages : 2077
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Jeu 16 Aoû 2007 - 8:01

Le touret me semble manquer de rigidité. Mais bon, je ne suis pas un spécialiste de ce type de coiffe, c'est juste une impression.
Sinon, le galon façon bas de rideaux, dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ysobel

avatar

Nombre de messages : 954
Localisation : Grenoble, 38
Compagnie : Excalibur Dauphiné
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Jeu 16 Aoû 2007 - 12:19

c'est toujours la difficulté pour ce genre de coiffes : coment rigidifier le tour ?

je m'en suis fait un (ouvert sur le dessus) il y a quelques temps, et j'ai mis dedans le la mousse qui protège les grappes de raisins dans les supermarchés... mais je ne suis pas sûre qu'ils aient procédé ainsi au XIIIème ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excalibur-dauphine.org
malko

avatar

Nombre de messages : 2077
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Jeu 16 Aoû 2007 - 13:00

Une technique possible mais non avérée par manque de source (en tout cas, pour moi), c'est d'utiliser la technique du gambison : deux épaisseurs de tissus remplies de bourre et cousues en boudins.
C'est la technique décrite dans le livre "Fêtes médiévales".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne

avatar

Nombre de messages : 1838
Localisation : Provence (Var)
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Ven 17 Aoû 2007 - 8:10

:princ: Coucou

Oui le principale difficulté c'est la rigidité.

La technique historique c'est effectivement le rembourrage. Il faut faire des cloisonnements (à l aguille) et perpendiculaires à la base du cercle. Puis on ajoute de la bourre (faute de bourre ou avec les moyens du bord du "coton" peut être?))

J'y ai pensé scratch mais trop tard les deux bords étaient déjà cousus. Mad
Alors j'ai rajouté une doubure du tissus (le même que le surcot). Le textile étant épaix on obtient un maintien correct.
J ai bien hésité pour le galon, c'est une option pas indispensable, mais qui permet aussi de renforcer la rigidité de lal coiffe. Very Happy

Ces deux accessoires n'étaient pas dans le projet. Le surcot était prêt pour le banquet annuel au fort de Savoiie (Colmars les Alpes) .
Orages de grêle. J avais le choix entre faire des (confitures ou de la couture).

Le panier à couture et les chutes de tissus n'attendaient que çà Wink(moi aussi) et j avais pas les fruits ! cheers

ps Rolling Eyes
(J'ai préparé le tuto, mais jtrouve plus les photos :bravo: )
:camp:
J
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://costumesinbroceliande.blogspot.com/
Perline
~ Modératrice ~
avatar

Nombre de messages : 3738
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Ven 17 Aoû 2007 - 9:03

Beh le coton était utilisé en bourre, mais ca peu être aussi de la paille, du foin, de la laine, des restes de tissus etc etc.
Je me demande même si pour la rigidité des tourets on ne pourrais utiliser des baguettes d'osier...

La méthode proposée par Oriabel dans fête médiévale est une solution. Mais je ne pense pas qu'elle soit la seule. Je me demande mais ca c'est une question! si l'amidonnage existait déjà à l'époque, et a partir de quoi ca aurrait été fait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perlinelatisserande.over-blog.com/
L@rsen

avatar

Nombre de messages : 57
Age : 38
Localisation : Roazhon, Breizh (Rennes, Bretagne...)
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Ven 17 Aoû 2007 - 11:58

malko a écrit:

C'est la technique décrite dans le livre "Fêtes médiévales".

Allez, quitte à avoir l'air bête... (je suis sur que c'est déjà marqué quelque part Embarassed ) J'me lance :
Peux-tu me donnes les références de ce livre ? Merki d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko

avatar

Nombre de messages : 2077
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Ven 17 Aoû 2007 - 12:34

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L@rsen

avatar

Nombre de messages : 57
Age : 38
Localisation : Roazhon, Breizh (Rennes, Bretagne...)
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Ven 17 Aoû 2007 - 14:01

Merci !

Ben voui, chui bête, j'avais pas vu la partie "livre" de la bibliothèque... tss...
Je vais de ce pas me flageller avec des orties Rolling Eyes

A 20 € en plus ce serait idiot de se priver...
Direction le libraire ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ysobel

avatar

Nombre de messages : 954
Localisation : Grenoble, 38
Compagnie : Excalibur Dauphiné
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Ven 25 Avr 2008 - 8:52

Je m'interroge:
j'avais réalisé il y a pas mal de temps un touret (pas histo dans la technique car rembourré de mousse Embarassed ) dans les chutes de tissus de mon surcot, donc rouge.

Mais quelqu'un aurait-il des sources pour des tourets colorés ? toutes les enluminures dont j'ai souvenir les représentent blancs...

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excalibur-dauphine.org
Jeanne

avatar

Nombre de messages : 1838
Localisation : Provence (Var)
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Ven 25 Avr 2008 - 9:00

Il me semble avoir vu des tourets colorés scratch mais ou....

Je vais voir study
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://costumesinbroceliande.blogspot.com/
lison

avatar

Nombre de messages : 448
Age : 42
Localisation : franche comté
Compagnie : Compagnie de la Lune d'Ambre
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Ven 25 Avr 2008 - 9:32

Voilà un article intéressant sur l'amidonnage quant à l'origine la plus lointaine trouvée de nos jours, XVIè siècle

Opération domestique appelée aussi empesage, consistant à imprégner le textile d'un produit qui lui confère de la raideur.
L'amidon est une substance de réserve accumulée dans les graines des céréales (blé, maïs et surtout riz), les légumineuses (haricots et lentilles) et les tubercules de la pomme de terre (on l'appelle alors fécule). Les dimensions des grains d'amidon, qui rappellent curieusement par leurs formes celles de la graine ou du tubercule dont elles sont tirées, varient avec leur provenance. Les plus petites sont celles de l'amidon de riz dont l'usage s'est largement développé, car l'amidon très fin pénètre plus facilement dans les cellules des tissus.
L'amidon est insoluble dans l'eau froide et y reste en suspens. Au contact de l'eau chaude (80 ° C) en revanche, l'enveloppe du grain gonfle puis éclate : l'eau est absorbée et l'amidon voit son volume multiplié par trente. La masse gélatineuse obtenue s'appelle empois.
De ces propriétés résultent deux procédés d'apprêtage utilisant l'amidon cru ou l'amidon cuit. L'amidon cru reste en suspension dans l'eau froide et se dépose uniformément sur les objets imprégnés. C'est le fer chaud qui fait gonfler le grain et forme sur place l'empois. Avec l'amidon cuit, le dissolution se produit avant que le linge soit imprégné, mais c'est aussi le fer qui fixe l'empois. L'amidon délayé à froid se conserve une quinzaine de jours ; il suffit avant l'emploi de le délayer à nouveau. L'amidon cuit s'altère ; il convient de lui ajouter du borax qui prolonge la conservation et ajoute un certain brillant.
L'amidonnage connut son heure de gloire au début du siècle lorsque les hommes portaient col et plastron empesés, les femmes jupon et lingeries abondantes, et que le linge de maison devait s'empiler de façon impeccable dans les armoires. La préparation de l'amidon prenait souvent la forme d'un véritable rite secret, partagé entre les maîtresses de maison, les femmes de chambres et les lingères. On retrouve encore aujourd'hui des cahiers de "recettes" où les doses des mixtures étaient soigneusement consignées (1 l d'eau, 150 gr d'amidon de riz et 12 gr de borax par exemple). A ces mélanges étaient ajoutés de la paraffine, de la stéarine ou tout simplement de la bougie, du savon de Marseille, de la glycérine, pour créer selon le besoin des aspects brillants ou cirés. L'amidonnage léger donnait au linge empesé une tenue plus longue, une durée plus importante au porter. En remplissant les interstices de l'étoffe, il empêchait aussi la saleté de pénétrer trop rapidement et autorisait donc des lessives moins fréquentes. Si l'on désirait un amidonnage plus fort pour les cols, manchettes et napperons, on ajoutait alors de la gélatine à la dose d'amidon et d'eau.
Quelle que soit la recette employée, la technique de l'amidonnage restait la même : le linge était trempé dans la solution une douzaine de fois au moins et tordu à la main pour que l'amidon pénètre bien dans le tissu. Il était ensuite essoré dans une serviette et repassé à plat, encore mouillé, avec un fer très chaud. Le dosage de la préparation révélait les qualités de la repasseuse, qui devait veiller à ne pas voiler les couleurs du linge tout en lui donnant ce qu'il fallait d'apprêt. De même, la manutention requérait une grande habilité.
Aujourd'hui l'amidonnage ne revêt plus cette importance. Les textiles artificielles et synthétiques ont simplifié l'entretien et d'ailleurs ils ne supporteraient pas le repassage à chaud nécessaire à l'amidonnage. Les façons de vivre ont également changé, et manchettes et plastrons ont abandonné le costume masculin. Il est toujours possible de trouver dans le commerce du pur amidon de riz vendu en boîte d'un kilo, mais on lui préfère de plus en plus les "bombes" ménagères. Ces aérosols diffusent un produit à base d'amidon naturel traité qui permet au linge, principalement de coton, d'être empesé facilement et légèrement au moment du repassage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brynhild
~ Administratrice ~
avatar

Nombre de messages : 11454
Age : 1187
Localisation : Austrasie/Lotharingie/Roma/Firenze
Compagnie : Glandeuse Merdiévale Aventureuse -Touaille d'honneur
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Ven 25 Avr 2008 - 9:43

Pour l'amidon, et pour avoir testé, on pense qu'il était déjà utilisé dans l'Egypte antique (pas avec du riz, hein Wink, un truc équivalent). C'est le seul moyen d'avoir des plis corrects dans les costumes du Nouvel Empire. J'avais des plis cousus sur le vêtement, mais ça ne suffisait pas pour avoir le tombé correct... Bref, amidon, et là, ça allait. farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaamelottite.phpbb9.com/index.htm
Ingrid

avatar

Nombre de messages : 321
Age : 31
Localisation : Paris
Compagnie : Excalibur-idf
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   Jeu 8 Mai 2008 - 17:42

très beau rendu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbibisagrigri.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un touret, une aumonière/   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un touret, une aumonière/
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un touret, une aumonière/
» sac, aumonière, plumier, lampe, agenda et rangement
» escarcelle bourse aumonière purse en vrac
» Touret a meuler
» aumonière trapézoïdale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La joieuse aguille :: ~~~ Atelier de couture ~~~ :: Galerie :: Accessoires-
Sauter vers: