Forum de discussion sur la création de costumes médiévaux
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cotte et surcot XIVe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kalysten

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/08/2016

MessageSujet: Cotte et surcot XIVe   Jeu 13 Oct 2016 - 15:03

Je vous présente ma robe inspiration XIVe siècle: cotte framboise en lin, surcot vert en lin, cousues à la main. J'ai essayé de m'inspirer le plus possible d'enluminures, je recherche une forme un peu histo même si je ne fais pas de l'histo pure.
J’ai utilisé du lin même si je sais que le lin coloré en couche du dessus n’était pas courant (mais c’est une question de budget :$) Ma cotte est très ajustée sur le corps, sachant que je n’ai pas mis de boutons sur le devant. J’ai mis des boutons sur les manches par contre.
J’ai une ceinture tissée et une aumônière dans le même tissu que ma cotte entre ma cotte et mon surcot.

N'hésitez pas à me donner des conseils, sachant que c'est ma première robe Smile

(Elle est sale sur le bas parce que ce jour là il pleuvait, mon surcot avait légèrement tourné aussi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brynhild
~ Administratrice ~
avatar

Nombre de messages : 11442
Age : 1186
Localisation : Austrasie/Lotharingie/Roma/Firenze
Compagnie : Glandeuse Merdiévale Aventureuse -Touaille d'honneur
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   Jeu 13 Oct 2016 - 15:17

Pour de l'inspi, c'est bien.
Sachant qu'évidemment, tant que c'est du lin, surtout dans ces teintes, ce ne sera pas histo. Mais c'est un bon entraînement, et c'est prometteur.
La longueur cotte a l'air correcte.
Il faudrait peut être juste, quand tu passeras à l'histo, et donc à la laine, réduire l'ouverture du surcot. Ce n'est pas si ouvert, en dehors de l'apparat.
Après, la fibule pour relever le surcot... C'est faisable (en fait, on ne sait pas si ce sont de petits fermaux ou des boutons) mais ça se met en bas, tout autour de la cotte et du surcot.

Tu peux commencer à économiser pour la laine. :bonj:

_________________

La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. E.
"Il arrive que des images reproduisent avec exactitude les objets en usage, mais c'est loin d'être toujours le cas. Le piège est particulièrement dangereux pour l'historien du costume, entre autres parce que le goût de l'exotisme multiplie les vêtements de fantaisie, tandis que les personnages principaux de l'iconographie religieuse, le Christ et les apôtres, n'ont guère changé de tenue depuis la basse Antiquité."
CQHB !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaamelottite.phpbb9.com/index.htm
Kalima

avatar

Nombre de messages : 4866
Age : 1016
Date d'inscription : 25/02/2011

MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   Jeu 13 Oct 2016 - 15:56

Kalysten

Quelle classe sociale visais-tu sur cette tenue ?

Le lin sort rarement avec des teintes intenses/ saturées et il est très possible que la photo + l'écran n'améliorent pas les choses mais sur mon ordi, les couleurs ressortent... "ternes" (pas assez saturées) en comparaison du... "standing" de la forme. Bon, je dois reconnaitre que je suis une maniaque de l'intensité des couleurs Laughing

Du coup, quand tu fileras (au galop) vers l'histo, peut-être voir pour des couleurs plus saturées (à confirmer pour les personnes qui maitrisent mieux la période que moi).
Par contre, c'est chouette d'avoir pris des teintes bien contrastées. J'ai l'impression que souvent, les gens n'osent pas faire des choses très tranchées alors que le MA est CO-LO-RE (et oui, souvent, ça pique nos yeux 21ème).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalysten

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/08/2016

MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   Ven 14 Oct 2016 - 9:03

Merci pour vos conseils !
J’ai conscience de tous les points négatifs que vous m’avez énuméré, mais on en revient au même, je n’avais pas d’autre choix que de prendre du lin :$ D’autant plus que c’est ma première robe (je n’avais jamais cousu avant) je ne voulais pas dépenser beaucoup d’argent dans de la laine si ça n’allait pas.

A la base je devais être une « bourgeoise » mais mon personnage a évolué (je fais partie d’une troupe d’escrime artistique) et finalement je fais partie d’une famille noble (La Baume-Montrevel) donc dans tous les cas il va falloir que je refasse ma garde-robe ^^ Le truc c’est que normalement je ne suis pas une spécialiste du Moyen-âge, je me concentre sur le XVIIIe donc rien à voir ^^ Mais notre troupe faisait parfois juste des animations médiévales il me fallait un costume. Et comme j’aime l’histoire et les costumes j’essaie toujours de mieux faire, c’est pour ça que j’ai posté ma robe, pour avoir des conseils, donc merci encore.

Pour les couleurs elles sont quand même plus éclatantes que ça en vrai (pas autant que la laine certes mais elles sont quand même déjà pas mal). Et oui j’ai choisi deux couleurs bien contrastées mais j’avais effectivement remarqué que sur les enluminures les couleurs sont très souvent superposées et contrastées. Je me doutais qu’à nos yeux de « contemporains » cela aurait pu nous paraître bizarre, mais finalement je trouve que ça rend bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brynhild
~ Administratrice ~
avatar

Nombre de messages : 11442
Age : 1186
Localisation : Austrasie/Lotharingie/Roma/Firenze
Compagnie : Glandeuse Merdiévale Aventureuse -Touaille d'honneur
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   Ven 14 Oct 2016 - 9:14

Attention, les couleurs des enlus ne sont absolument pas fiables Wink C'est l'une des premières choses à enregistrer quand on utilise des images méd (ça, et le fait que les enlus sont souvent très petites en réalité, et que donc le peintre, au besoin, va insister sur tel ou tel détail pour le rendre lisible, ce qui implique que l'échelle ne vaut rien et que certains objets sont déformés).
La norme, quand on est riche, c'est d'avoir tout de la même couleur.
Après, on peut partir dans les contrastes, mais d'un niveau de saturation proche Wink

_________________

La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. E.
"Il arrive que des images reproduisent avec exactitude les objets en usage, mais c'est loin d'être toujours le cas. Le piège est particulièrement dangereux pour l'historien du costume, entre autres parce que le goût de l'exotisme multiplie les vêtements de fantaisie, tandis que les personnages principaux de l'iconographie religieuse, le Christ et les apôtres, n'ont guère changé de tenue depuis la basse Antiquité."
CQHB !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaamelottite.phpbb9.com/index.htm
Kalysten

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/08/2016

MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   Ven 14 Oct 2016 - 9:32

Quand tu dis tout de la même couleur, tu veux dire une cotte bleue et un surcot bleu? Et pour quelle période, juste le XIVe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brynhild
~ Administratrice ~
avatar

Nombre de messages : 11442
Age : 1186
Localisation : Austrasie/Lotharingie/Roma/Firenze
Compagnie : Glandeuse Merdiévale Aventureuse -Touaille d'honneur
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   Ven 14 Oct 2016 - 10:27

Dans la même laine. Même coupon.
Ca vaut depuis au moins la fin du 12e... jusqu'au 15e. Mais aussi jusque maintenant... Le costume, le tailleur, c'est le même principe Wink

_________________

La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. E.
"Il arrive que des images reproduisent avec exactitude les objets en usage, mais c'est loin d'être toujours le cas. Le piège est particulièrement dangereux pour l'historien du costume, entre autres parce que le goût de l'exotisme multiplie les vêtements de fantaisie, tandis que les personnages principaux de l'iconographie religieuse, le Christ et les apôtres, n'ont guère changé de tenue depuis la basse Antiquité."
CQHB !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaamelottite.phpbb9.com/index.htm
leithindel

avatar

Nombre de messages : 46
Age : 31
Localisation : Doubs
Compagnie : compagnie des trois rivières
Date d'inscription : 04/12/2010

MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   Ven 14 Oct 2016 - 10:35

Tout de la même couleur parce que tu avais suffisamment d'argent pour te payer un graaaaaaaand métrage de tissu: on en faisait donc plusieurs vêtements. Ça se faisait assez au XIIIè, tout début du XIVè. J'aimerai avoir confirmation par les spécialistes: après je vois les cotte hardie parties où il n'est pas nécessaire d'avoir d'aussi grands métrages, donc quid?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.calligraphie-enluminure.fr
leithindel

avatar

Nombre de messages : 46
Age : 31
Localisation : Doubs
Compagnie : compagnie des trois rivières
Date d'inscription : 04/12/2010

MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   Ven 14 Oct 2016 - 10:36

En fait, le temps que je réponde, Brynhild avait déjà répondu...
Tu es super rapide! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.calligraphie-enluminure.fr
Brynhild
~ Administratrice ~
avatar

Nombre de messages : 11442
Age : 1186
Localisation : Austrasie/Lotharingie/Roma/Firenze
Compagnie : Glandeuse Merdiévale Aventureuse -Touaille d'honneur
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   Ven 14 Oct 2016 - 10:50

Quand je suis là, oui :bonj:
L'ensemble de vêtements de même couleur (qu'on appelle maintenant le costume ou le tailleur) s'appelait alors la robe. Au 14e, elle pouvait avoir jusque 6 garnements (éléments). Ca peut comprendre le chaperon, la cotte, la cotte hardie, le surcot, le mantel, etc.
Et effectivement, ça veut dire qu'on peut se payer tout un coupon d'un coup. Parfois le rouleau complet.
C'est intéressant quand on a les livres de compte, car c'est un descriptif complet de l'usage. Et ça permet d'évaluer le métrage nécessaire pour une robe à tant ou tant de garnements. On se rend compte que ça dépend des statuts... Et qu'on est encore bien souvent en dessous des métrages médiévaux.

_________________

La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. E.
"Il arrive que des images reproduisent avec exactitude les objets en usage, mais c'est loin d'être toujours le cas. Le piège est particulièrement dangereux pour l'historien du costume, entre autres parce que le goût de l'exotisme multiplie les vêtements de fantaisie, tandis que les personnages principaux de l'iconographie religieuse, le Christ et les apôtres, n'ont guère changé de tenue depuis la basse Antiquité."
CQHB !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaamelottite.phpbb9.com/index.htm
Kalysten

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/08/2016

MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   Ven 14 Oct 2016 - 10:53

D'accord merci pour la précision, je ne savais pas!
Bon hé bien je n'ai plus qu'à m'y mettre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalima

avatar

Nombre de messages : 4866
Age : 1016
Date d'inscription : 25/02/2011

MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   Ven 14 Oct 2016 - 14:40

Du coup, quand tu auras des sous pour la tenue histo, prévois le rouleau entier Laughing

Et effectivement, je pensais aux vêtements "parties" pour les contrastes : c'est TRES contrasté

Bry, le "tailleur", c'est 13ème ou 14ème ou même déjà avant ? J'avais l'impression que plus tôt (en fait, surtout haut MA), on n'avait pas les différents "garments" de la même couleur.
NB : tu as écrit "garnements" mais on comprend quand même et c'est très drôle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brynhild
~ Administratrice ~
avatar

Nombre de messages : 11442
Age : 1186
Localisation : Austrasie/Lotharingie/Roma/Firenze
Compagnie : Glandeuse Merdiévale Aventureuse -Touaille d'honneur
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   Ven 14 Oct 2016 - 16:41

Le terme français, c'est garnement Smile (même racine que garnir). Mais ça a survécu en anglais comme garment.
Il devait y avoir des tailleurs avant. Mais, peu de doc, hélas...
Donc, je préfère ne pas m'avancer Smile
12e, c'est ok.

_________________

La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. E.
"Il arrive que des images reproduisent avec exactitude les objets en usage, mais c'est loin d'être toujours le cas. Le piège est particulièrement dangereux pour l'historien du costume, entre autres parce que le goût de l'exotisme multiplie les vêtements de fantaisie, tandis que les personnages principaux de l'iconographie religieuse, le Christ et les apôtres, n'ont guère changé de tenue depuis la basse Antiquité."
CQHB !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaamelottite.phpbb9.com/index.htm
Kalima

avatar

Nombre de messages : 4866
Age : 1016
Date d'inscription : 25/02/2011

MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   Lun 17 Oct 2016 - 9:17

Brynhild a écrit:
Le terme français, c'est garnement Smile (même racine que garnir). Mais ça a survécu en anglais comme garment.
Rien à voir avec les bambins indisciplinés alors. Comme qui dirait, je me coucherai moins bête ce soir. N'empêche, c'est rigolo quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett

avatar

Nombre de messages : 892
Age : 39
Localisation : Canchy, Picardie
Date d'inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   Jeu 20 Oct 2016 - 21:10

Un petit peu à voir avec les gamins quand même en fait. Le "garnement", d'après les dictionnaires étymologiques, en serait venu à désigner les uniformes militaires (tous pareils, même étoffe), puis les soldats eux-mêmes. Et vu la réputation des soldats... on en est arrivé à garnement = mauvais, bon à rien etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perline
~ Modératrice ~
avatar

Nombre de messages : 3730
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   Ven 21 Oct 2016 - 7:23

Je la trouve vraiment chouette. Pour cette fibule haute, il me semble que ce fut un délire de reconstituteurs avec des fibules gauloises. La fibule portée haute il me semble que ce n'est que pour attacher le-synonyme de chapelet- alors que les fibules sur le bas là c'est certain. par contre sur le XIVe surtout en exterieur et boueux ce n'est pas le surcot qui est remonté de façon artificielle (fibules? épingles? boutons? coutures?) mais la cotte car le surcot peu toujours être remonté à la main et en l'occurence avec un porte d'enfer tu glisses les pans dans les ouvertures. On dois avoir une source de surcot remonté contre des dizaines de cottes. (toujours sur des visuels en exterieur).

pfff toute ma recherche a disparu... http://perlinelatisserande.over-blog.com/article-7227285.html mais il reste les noms des manuscrits, il n'y a plus qu'à tout recompulser!

J'aimerai voir d'autres photos avant de me prononcer sur la tailles des ouvertures, elles me semblent bien mais il faut aussi voir l'ampleur.

Tina pour les ouerture ca dépend BEAUCOUP de l'époque et du lieu. tu peux avoir des ouvertures immenses et super peu d'ampleur sur certains. mais c'est dommage de se contenter de ce porte d'enfer il y en a tellement d'autres formes à essayer. Mais c'est vrai que ça reste un basique de la garde robe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perlinelatisserande.over-blog.com/
Kalysten

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/08/2016

MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   Ven 21 Oct 2016 - 10:54

Merci Smile Pour la fibule c'est un cadeau, j'y tiens beaucoup et je voulais la mettre, à voir donc si je peux la mettre ailleurs, que ce soit moins voyant Wink
Pour le surcot vu que c'est ma première robe et que je n'avais pas de patron j'ai voulu faire un "basique" de la garde-robe et puis quelque chose d'assez simple, mais je vais en faire d'autres, il faudra que je trouve d'autres sources!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cotte et surcot XIVe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cotte et surcot XIVe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cotte et surcot XIVe
» cotte et surcot 13ème
» [Histo] [en cours] Cotte et Surcot portes d'enfer
» [fin XIVe]
» [1200] Cotte et Bliaut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La joieuse aguille :: ~~~ Atelier de couture ~~~ :: Galerie :: Femmes-
Sauter vers: