Forum de discussion sur la création de costumes médiévaux
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tenue fin XIVe

Aller en bas 
AuteurMessage
Di.ne

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/07/2018

MessageSujet: Tenue fin XIVe   Mar 10 Juil 2018 - 8:18

Bonjour,

Premier post ici pour vous présenter un costume, petite bourgeoisie fin XIVè.

Démarche peu commune , je ne fais pas de reconstitution mais du théâtre sur des fêtes médiévales, et je ne voulais plus jouer avec des costumes qui fassent kermesse. J'ai donc d'abord choisi une forme qui me plaisait et qui pouvait "être jolie" pour un public novice, donc cette période, et essayé de faire quelque chose d'historiquement cohérent autour de ça (tissus, formes, techniques, accessoires...)

Je n'ai pas vraiment pris de notes au fil de mes recherches, j'aurais dû. Du coup je n'ai pas vraiment de sources à présenter, la cotte a fini par prendre forme dans ma tête, et hop. Comme lectures, le Medieval Tailor assistant (plus pour les textes que pour les images) et le blog La Cotte Simple m'ont pas mal servi, entre autres.


Commençons tout de même par le début: la chemise.
Coupe assez classique à l'économie de tissus avec godets latéraux et goussets d'aisance sous les bras. N'ayant pas trouvé beaucoup plus d'infos sur le sujet, j'ai fait le choix personnel de la faire assez ajustée, pour éviter d'avoir trop de plis sous la cotte.




Plus compliqué: la cotte (enfin la 2ème couche, j'ai toujours des doutes avec le vocabulaire)
Là, je ne suis pas sûre que la méthode soit histo, mais je ne voyais pas comment m'en sortir autrement: patron du buste fait à même le corps avec un vieux drap, reporté ensuite sur la laine. 4 godets: sur les cotés, devant et derrière. Là aussi c'est un choix: je n'ai pas trouvé de preuve formelle des godets avant et arrière pour les femmes à cette période, mais c'était le plus esthétique pour avoir suffisamment d'ampleur avec des godets qui démarrent assez bas.
Pour les manches, la couture est à l'arrière des bras. Ayant un peu raté mon patron de départ, j'ai du rajouter un petit gousset triangle pour plus de confort. Pas voulu au départ donc, mais a priori ça se faisait sur la période.
Coutures à la main, emboitées sur les longueurs et rabattues sur parties plus délicates, mais je n'ai pas du respecter les normes là dessus.
Œillets brodés mais quasiment invisibles (fil de coton, pas bien je sais ^^ mais ça pourra être révisé après), laçage en fil de lin (assemblé en fingerloop).
Ceinture tissée aux cartes en fil de lin, bouclerie en laiton.
Voile en synthétique faute de temps, et coiffure qui se casse la figure en fin de journée de spectacles, à retravailler Laughing




Voilà, ceux qui ont vu ça de près n'ont pas hurlé lol! mais n’hésitez pas si vous avez des remarques à faire, je suis ouverte à la discussion. Autant pour ce qui peut être modifié que pour les choses à retenir pour le prochain.


Il n'a pas destination à rester tel quel, je réfléchis en ce moment à la troisième couche qui sera boutonnée et qui me cause des soucis pour la forme des manches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalima

avatar

Nombre de messages : 4917
Age : 1018
Date d'inscription : 25/02/2011

MessageSujet: Re: Tenue fin XIVe   Mar 10 Juil 2018 - 14:07

Déjà, ça rend bien et tu as du t'amuser à faire de la couture main.

Bry (Brynhilde, notre Grande Administratrice) parle souvent des coupes permettant d'économiser le tissu, produit couteux. Avec son métier, elle a la chance (ch'uis jalouse) de pouvoir admirer en vrai des pièces archéologiques exceptionnelles et les goussets & co sont monnaie courante. On peut même parfois voir des panneaux coupés dans le sens inverse du motif y compris dans des tissus très luxueux dont le porteur est probablement à l'abris du besoin.
Ton approche avec des découpes "optimisatrices" est tout à fait dans l'esprit.

Je ne suis pas spécialiste du 14ème donc je ne dis rien sur la forme de la 2ème couche (nous aussi, on dit ça, au moins, tout le monde parle de la même chose).

Néanmoins, il me semble qu'il ne faudrait pas voir la chemise (la couche 1), c'est indécent de montrer ses sous-vêtements  Wink .

Et si la photo est fidèle à la teinte de la couche 2, j'ai un doute sur la cohérence de la couleur avec le statut. Je me serai attendue à une couleur plus saturée. Mais bon, ça peut être simplement que l'APN et/ou l'écran d'ordi ne donne pas un rendu fidèle, c'est fréquent.

Bon, ce sont juste des 1ères impressions mais on va attendre les avis de gens plus qualifiés que moi sur le 14ème.

En tout cas, le travail engagé est impressionnant, je suis admirative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Di.ne

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/07/2018

MessageSujet: Re: Tenue fin XIVe   Mar 10 Juil 2018 - 18:39

Merci pour les retours


En fait, je suis venue à la couture par le costume, du coup j'ai appris de suite à fonctionner avec cette méthode du "pas de gâchis". Je ne fais jamais de patrons sur papier, mais toujours des plans pour voir comment je vais utiliser au mieux mon tissu. Des fois ça ressemble à une partie de Tetris, mais ça marche (et si j'arrive au passage à m'économiser quelques coutures, c'est le top)
Du coup quand je vois certains patrons modernes, j'ai du mal à comprendre...


La chemise qui dépasse, en effet c'est un raté. Quand je m'habille ça va, mais une fois que je bouge ça ne va plus Laughing Je dois d'abord corriger un peu l'encolure de la cotte qui s'écarte, et si ça ne suffit pas j'élargirai un peu celle de la chemise (bon de toutes façons j'ai une nouvelle chemise en route pour pouvoir alterner, je vais lui faire d'office un col plus large)


Pour la couleur, c'est possible, c'est mon point faible (je ne saurais même pas dire de tête si la couleur de la photo correspond à la vraie :hein: ). Après par bourgeoise j'entends "habitante de la ville", pas spécialement riche.
Je veux bien des avis complémentaires du coup ^^ surtout pour ne pas faire de bourde quand je choisirai la laine pour la troisième couche

Edit: entre temps, je suis tombée sur le sujet discutant de l'emploi du terme de "bourgeois", et en effet mon vocabulaire n'est pas précis. L'idée de départ pour mon personnage était femme de petit artisan, en ville. La couleur ne convient peut être toujours pas, mais on risquera moins de ne pas parler de la même chose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalima

avatar

Nombre de messages : 4917
Age : 1018
Date d'inscription : 25/02/2011

MessageSujet: Re: Tenue fin XIVe   Jeu 12 Juil 2018 - 8:19

OK pour le statut. Au vu de la "robe", je m'attendais à quelque chose de plus élevé. Je vais peut-être dire un truc bête mais je trouve que ta tenue fait "aisé" (la remarque sans fondement, oups)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sagiterra

avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : Grande Aquitaine (17)
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Tenue fin XIVe   Mar 17 Juil 2018 - 9:49

Hop ! Je n'étais pas dans le coin quand les photos sont arrivées... J'aime bien ton point de vue :
Citation :
J'ai donc d'abord choisi une forme qui me plaisait et qui pouvait "être jolie" pour un public novice, donc cette période, et essayé de faire quelque chose d'historiquement cohérent autour de ça
qui offre une idée nettement plus intéressante du "médiéval" que le bling-bling à froufrou synthétique et boudin obligatoire...
Cela dit, je trouve le résultat (même si provisoire) vraiment pas mal !
Pour ce qui est du décolleté, je ne sais plus si c'est ok fin XIVe mais je pense qu'un petit fermail sympa ferait l'affaire sur la robe (2e couche), et donnerait un petit plus au statut (femme d'artisan, c'est pas mal). Le décolleté de la chemise, oui, faut juste rentrer un centimètre ou 1cm1/2, à mon avis, mais c'est nécessaire de toute façon si tu veux pouvoir bouger sans offenser les Tartuffes du 14e Laughing
Petite note en ce qui concerne les sous-vêtements (1ère couche): le lin est LE matériau absolu, non pas seulement pour des raisons historiques, mais aussi (et, pour moi, surtout) pour des raisons de confort. C'est un textile plus cher que le coton, mais avec lequel tu n'auras jamais ni trop froid, ni trop chaud, climatisation naturelle assurée. Si tu transpires, ça s'évacue immédiatement : c'est quasi magique ! Et du coup on évite la macération.
Donc, si tu peux faire cette fameuse nouvelle chemise en lin, n'hésite pas. Wink
Bonne route à toi ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Di.ne

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/07/2018

MessageSujet: Re: Tenue fin XIVe   Mar 17 Juil 2018 - 18:08

Merci!
Pour le fermail sur la deuxième couche à cette période, je ne me souviens pas en avoir vu dans mes recherches mais j'ai pu passer à coté.
Après la ceinture est discrète mais travaillée et je vais me faire des épingles un peu sympa pour les cheveux/le voile, ça rajoute une petite touche Cool

Oui tout à fait d'accord pour la chemise, j'ai oublié de le préciser mais je les fais toujours en lin! (en adaptant la couleur au statut).
J'ai eu l'occasion d'inaugurer le costume en conditions extrêmes: un week-end complet par 35° à l'ombre, à jouer 4 fois par jour en plein soleil... et j'ai survécu. C'était rude mais celles qui avaient des costumes en synthétique en ont bavé plus que moi Laughing
Effectivement le lin évacue la transpiration, j'avais l'impression de transpirer beaucoup plus des jambes que du haut du corps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tenue fin XIVe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tenue fin XIVe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tenue XIV (doublet et chausses)
» Tenue de guerrière
» Tenue du 8 éme Chasseur
» [News] Barres anti-roulis pour une meilleure tenue de route
» Ma tenue d'hiver ( enfin d'automne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La joieuse aguille :: ~~~ Atelier de couture ~~~ :: Galerie :: Femmes-
Sauter vers: